Lecture Suprise: Amour dans une petite ville, WANG Anyi

Publié le par Emi'lit

couv32999361

 

Quatrième de couverture:

Dans une petite ville comme les autres en Chine, à l’époque de la Révolution culturelle, un garçon et une fille vivent une passion physique intense et bouleversante. Tous deux danseurs dans la même compagnie luttent avec violence contre l’irrésistible attirance qui les lie l’un à l’autre en défiant tous les interdits. Les corps qui dansent, qui se battent, qui s’aiment avec une fureur désespérée ou une joie radieuse, leurs odeurs, la sueur, la mélopée des porteurs d’eau près du fleuve où ils se rencontrent en secret, l’ardeur du soleil et le refuge de la nuit : dans une langue envoûtante, lancinante, ces pages racontent l’irruption du désir et des corps à une époque où ils étaient bannis. Les deux adolescents combattent en vain cette flamme qui jaillit du plus profond de leur être et qui incarne la force même de la vie.

 

Mon avis:

   Voici un livre que je n'avais absolument pas prévu de lire cette semaine. Depuis longtemps dans ma wish-list, je l'avais vu dans la gare vendredi dernier mais je n'avais pas le temps de l'acheter (je ne vous explique même pas la frustration, sachant que j'ai du mal à la trouver en temps normal). Et c'est tout normalement que dans la semaine je me rends à la bibliothèque pour étudier Et que vois-je? Ce petit tome qui attendait que je l'emprunte.


   Pendant la Révolution culturelle chinoise, deux adolescents travaillent dans une compagnie de spectacles. Elle est grande, ne se trouve pas belle, les autres la trouvent mal proportionnée mais elle danse et s'entraîne toujours plus chaque jour. Lui, il est petit, maigre et malgré tous ces efforts, sa croissance n'est pas suffisante. Ils vont peu à peu se rapprocher, se lier intimement, s'aimer, se détester avant de comprendre qu'entre eux n'existe que le péché.

   Le récit est poignant. C'est bien simple, je n'ai plus voulu lâcher le livre. Ces deux jeunes sont émouvants dans leur apprentissage de l'amour car ils ne savent pas vraiment ce qui leur arrive. Leurs corps s'attirent contre leur volonté et ils se retrouvent dans un cercle sans fin. Ils s'aiment, se désire mais finissent par se faire souffrir car leurs sentiments les dépassent. De plus, leurs actes sont contraires à la morale de l'époque où les relations sexuelles n'étaient accpetées que dans le cadre du mariage. Ils se cachent mais les secrets deviennent frustration, puis haine. Mais même dans cet état extrême, ils ont besoin l'un de l'autre, au point qu'on finit par craindre le pire pour nos deux héros. Mais la rédemption existe bel et bien...


   L'écriture est fluide, sans aucune vulgarité sans pour autant être taboue. Disons qu'elle est assez implicite pour nous charmée. J'ai aimé la façon qu'a l'auteur de nous raconter cette histoire au rythme de la vie du village, de la vie du pays. On se sent totalement imérgé dans le récit, on suit réellement les deux personnage. Mais on n'est jamais en eux, on les voit agir, impuissants dans leurs tourments.


 

coeur2

Commenter cet article

Noémie.W 26/04/2012 14:32


Je l'ai acheté il y a peu mais j'ai découvert que c'était une trilogie. Sais-tu s'il faut les lire dans un ordre précis?


Bises.

pom' 17/11/2011 08:07



je vais le commandé à la biblio, tu m'as donné envie de le lire